Titus 7 2010

l'actualité 2009-2010 nous a fait peur avec la grippe H1N1

Il fallait donc protéger les fusées et les fuséologistes

d'ou la décision démoniaque de construire Titus 7 qui n'est qu'un vaccin anti H1N1

il  s'agit d'un fuselage de coca 1.5l surmonté d'une ogive cylindrique censée représenter le volume qui reste à injecter.

En realité ce volume contient le parachute.

l'aiguille est faite de récupération

un bouchon de pot à examen d'urine collé à l'envers entoure un goulot de coca sur lequel se visse un bouchon de Dakin surmonté d'un embout de cartouche de colle traversé par un tube alu.

ce systeme permet de dévisser l'aiguille pendant le vol .

Il ne reste plus qu'a rajoutter en auto-collant l'échelle dosimétrique et les éléments d'identification légaux

Enfin finie

resultat final

sur le pas de tir

<-------

 

en vol

-------->

cf vol Titus 7 H1N1

 

ce vol est court à cause d'un énorme problème de conception qui a été résolu quelques heures apres

Autopsie d'un échec

Lors du vol inaugural de TitusH1N1, la fusée n'est pas allé loin .

Apres l'avoir récupérée , je me suis aperçu qu'il restait de l'eau dans le fuselage.

Pourquoi ? 

Apres avoir regardé ma fusée( cf photo de droite de sa construction) j'en ai déduit que l'air est parti avant l'eau 

Diagnostic

l'ouverture  1 est celle qui sert à remplir le fuselage en eau et air et c'est celle qu sert à l'échapement de l'eau sous pression via le tube "piston" vers l'embout gardena 

Je n'avais pas pensé à l'existance de l'ouverture 2 

Lorsque la fusée était sous pression, au demarrage, l'air comprimé (placé au dessus de l'eau )est parti par l'ouverture 2 en même temps que l'eau par l'ouverture 1

l'échappement de l'eau a eté gêné par la pression de l'air d'ou manque de puissance du décollage et vol raté.

Ce qui explique qu'il restait de l'eau

Réparation

Il m'a suffit de boucher l'ouverture 2 pour que le problême ai été réglé.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site